24.- En route pour Tokyo

Vidéo

Résumé

Toujours confronter à un mur infranchissable, la New Team se dirigeait vers une élimination précoce. Il ne restait plus qu'une minute quand Olivier Atton s'inspira des acrobaties des jumeaux Derrick. En effet, il se propulsa avec l'aide du poteau pour réaliser une sublime retournée imparable !

Tout le monde était enthousiasmé par une telle victoire hormis Mark Landers. Quant à Roberto Sedigno, il s'isola dés le coup de sifflet final. Il reconnut que son poulain était un joueur exceptionnel avec une facilité déconcertante pour progresser et s'approprier les techniques d'autrui. Du coup, l'ancienne star Brésilienne pensait qu'il n'avait plus rien à lui apprendre.

Alors que la New Team était à la cantine, ils eurent la visite de la Flynett de Phillip Callahan. L'emblématique capitaine tenait absolument à féliciter les exploits de son probable adversaire. Etant donné le tirage au sort, ils ne pouvaient se rencontrer qu'en Finale.

Alors que Callahan sortait du bâtiment, il heurta involontairement Mark Landers. Ce dernier lui donna une violente claque ! L'arrogant capitaine de la Muppet rabaissa ses rivaux et déclara que son équipe serait victorieuse. Olivier Atton intervint et déclara que cela se jouerait uniquement sur le terrain. Des propos qui furent confirmés par Julian Ross, le capitaine de la Mambo.

Puis vint Teo Sellers, le gardien de la North Folk. Il tenta d'intimider ses adversaires avec son physique. Avant leur 1/8e de Finale, Thomas Price passa un coup de fil à l'équipe. Il les rassura sur l'état de sa jambe mais le gardien ne pourrait jouer qu'un seul match.

Toujours fidèle à leur équipe, les supporters de la New Team firent une nouvelle fois du stop pour se rendre à la rencontre. Un chauffeur accepta de les accompagner à condition de l'aider à décharger des caisses de poissons.

La New Team assista en tant que spectatrice aux succès de la Flynett, de la Mambo et de la Muppet. Étonnamment, la Mambo joua sans son capitaine Julian Ross, debout au bord du terrain en train de donner les directives à ses équipiers.

Puis vint le tour de la New Team d'entrer en action. Elle fut opposée à la North Folk qui n'avait pas encaissé le moindre but durant la première phase. Un exploit en mettre en grande partie au crédit de Téo Sellers, le meilleur gardien du Tournoi en l'absence de Thomas Price.

Commander

Commentaires