26.- Le grand secret de Julian Ross

Vidéo

Résumé

Irrité par son premier but encaissé, Tom Sellers demanda à son équipe de durcir le jeu sur Atton. Mais le capitaine de la New Team ne se démonta pas malgré la charge du goal de la North Folk et servit sur un plateau Johnny Mason (2-1). Obnubilé par Atton, Sellers avait délaissé l'avant centre adverse. Désormais sa réputation en prenait un sérieux coup et Thomas Price, bien qu'absent, reprenait du crédit.

Le calvaire de Sellers se poursuivit après une sortie manquée sur Atton. Le numéro 10 offrit une nouvelle fois sur un plateau un équipier libre de tout marquage. Cette fois-ci, ce fut Paul Diamond à la finition (3-1). Olivier Atton était à la baguette et ses équipiers se mettaient à leur tour au diapason. Ben Becker alla lui aussi de son petit but pour porter le score à 4-1 !

Présent au match, Danny Mellow de la Muppet remarqua que Teo Sellers n'était pas forcément coupable sur les buts encaissés. C'était la New Team qui jouait de main de maître. Mark Landers reconnut que cette équipe avait fait énormément de progrès depuis leur dernière confrontation. Un constat qui fut aussi partagé par la Flynet et la Mambo, eux aussi dans les tribunes.

Julian Ross, capitaine de la Mambo fit alors une confidence à Tippi : il ne pourrait certainement pas jouer le match contre la New Team. Devant leur écran de télévision, Thomas Price et Freddy Marshall suivaient la rencontre. Le coach assura à Thomas que le but en dehors de la furface d'Atton avait fait basculé la rencontre. En effet, ce but atteignit le moral des partenaires de Sellers mais cela engeandra un choc sur le gardien de la North Folk qui vit son univers s'écrouler pour la première fois.

En fin de partie, Olivier Atton se présenta seul face à Sellers. Ce dernier voulut se venger de cette humiliation et lui fonça dessus pour lui briser la jambe. Une nouvelle fois, le meneur de jeu de la New Team évita le piège et prit tout son temps pour inscrire son deuxième but. Bon joueur, Atton réconforta son adversaire en lui faisant remarquer qu'il ne pouvait pas rester invincible indéfiniment. Les deux jeunes hommes se serrèrent la main et se promirent une revanche.

Tom Sellers ayant perdu son statut d'invincible, on vit Ed Warner partir de la retransmission du match depuis le trottoir en se proclamant meilleur gardien du monde. De leur côté, les joueurs de la New Team se félicitèrent et se réjouirent du retour imminent de Thomas Price. La Muppet, présente non loin de là, entendit cette nouvelle fracassante ! Jeff Turner rassura Landers et lui apprit qu'Ed Warner allait faire son retour de blessure.

Les 1/4 de Finale se passèrent sans encombre pour la Muppet, la Flynet et la New Team, toutes vainqueurs sans rencontrer la moindre difficulté. Quant à la Mambo, elle devait toujours se passer de son capitaine Julian Ross. Avant la rencontre, il échauffa et motiva ses troupes sous les acclamations de ses supportrices.

Ses mêmes fans furent encore déçues de voir Julian Ross sur le banc. Elles espérèrent le voir rentrer en jeu si son équipe était en difficulté. Pour Jack Morris, ce match n'avait que peu d'intérêt en l'absence du stratège de la Mambo. Son entraîneur Peter Colby le rappela à la raison. Un recadrage à juste titre car tous purent constater la force collective de la Mambo, même en l'absence de leur leader.

Sur le banc, Tippi songea qu'en cas de défaite demain face à la New Team, Julian effectuerait son dernier match de football de sa vie ! Par conséquent, elle décida en cachette d'apprendre la terrible nouvelle à Olivier Atton afin que celui-ci laisse gagner le meneur de jeu de la Mambo. Chez elle devant sa télévision, la mère de Julian Ross était à bout de nerf de voir son fils jouait encore au football.

Patty chercha Olivier afin de boire avec lui. C'est là qu'elle aperçut en train de discuter avec Patty et se mit dans une colère monstre. Elle était prête à en découdre avec sa rivale quand elle entendit que Julian jouerait demain son dernier match en raison d'un grave problème cardiaque. C'est pour cela qu'il ne jouait jamais une partie complète afin de se ménager bien qu'il lui était formellement interdit de jouer par les médecins. Mais seuls Tippi et le coach était au courant de ce secret.

Après un bon début de match, la Mambo encaissa finalement un but et le score était de un partout à la mi-temps. Toujours en discussion avec Tippi, Olivier refusa de laisser gagner Julian car lui aussi devait s'imposer afin d'aller au Brésil ! Puis il ajouta que Julian serait très déçu de savoir que le match était arrangé.

Après la pause, la Mambo encaissa un second but et l'équipe montrait d'inquiétant signe de fatigue. C'est alors que Julian Ross fit son entrée en jeu.

Commander

Commentaires