6.- Un grand match

Vidéo

Résumé

Après l'occasion manquée de Johnny Mason, ce fut au tour de Paul Diamond de voir sa frappe stoppée in extremis par Olivier Atton alors que le but semblait inévitable. Lorsque Ben Becker s'était renseigné auprès du concierge, celui-ce lui avait dit que la New Pie allait une nouvelle fois se couvrir de ridicule. Mais Ben voulut tout de même allait voir le match. En arrivant au stade, il fut étonné que le score soit toujours de 0 à 0.

Quant à la partie elle même, Olivier multipliait les sauvetages sur sa ligne. Tous les spectateurs présents furent étonnés par le talent du jeune Atton. Le plan de Roberto Sedigno fonctionnait toujours à merveille d'autant que la tactique allait évolué en seconde période avec un Olivier plus offensive ...

Johnny Mason, le meilleur butteur, commençait à douter et avait peur pour sa réputation. Non seulement, Olivier se montrait intraitable en défense mais également un parfait meneur d'hommes auprès de ses partenaires. Toutefois, personne ne comprenait pourquoi Olivier jouait libéro. Seul Ben Becker avait analysé parfaitement la situation ...

Thomas Price remua ses équipiers en les traitant d'incapables. Cela eut le don de motiver à nouveau San Francis par l'intermédiaire de son trio Ted Carter, Paul Diamond et Johnny Mason qui avec un jeu de passe parfait permit de se débarrasser enfin d'Atton. L'avant-centre de la San Francis tira au but et, alors que tout le monde voyait la balle au fond des filets, Arthur Foster se sacrifia littéralement en stoppant le ballon de la tête.

Au fil des minutes, Thomas Price reconnut que la New Pie avait de sérieux atouts avec Olivier Atton mais aussi avec Roberto Sedigno. Peu avant la mi-temps, Bruce se présenta une nouvelle fois face à Thomas Price mais celui-ci décida cette fois de durcir son jeu en effectuant une sortie impeccable dans les pieds du capitaine de la New Pie. Contre toute attente, Thomas Price adressa le ballon à ... Olivier Atton pour que celui-ci vienne le défier. Olivier regarda Robert qui lui fit signe de ne pas répondre au défi de son adversaire même si l'envie lui en démanger.

Soudain, il entendit une voix venant des tribunes lui disant de gagner. Il s'agissait de son père qui venait tout juste d'arriver. Pour la première fois de la rencontre, Olivier se porta aux avants postes. Il se souvenu d'avoir jouer gardien de but sur les conseils de son entraîneur brésilien afin de mieux comprendre la vision que percoive les gardiens. Mais Thomas n'avait pas chaumé ces derniers jours et il arrêta le tir de son rival en le déviant en corner. Pas de quoi satisfaire Thomas Price qui s'en voulut d'avoir seulement dévier la balle et non bloquer totalement. Olivier tira le corner où Thomas s'attendait à une frappe rentrante. Finalement, le cuir se dirigea vers Bruce Harper. Thomas Price, surprit, sortit de sa cage mais la tir avec effet d'Olivier se dirigea finalement en direction des cages. Thomas Price, battu, fut heureusement sauvé par son poteau !

L'arbitre en profita pour siffler la mi-temps. De bon augure pour le gardien de San Francis qui se sentait de plus en plus fatigué. Les efforts prolongés ces derniers jours allaient sûrement lui coûter chers ... Les joueurs de la New Pie regagnèrent le banc avec le sourire. Roberto encouragea l'esprit d'initiative, l'instinct comme avait su le faire Olivier malgré les consignes. Mickael Atton promit à toute l'équipe qu'en cas de victoire, tout le monde était invité à la maison.

Du côté de la San Francis, Thomas Price supplia ses équipiers de marquer au moins un but. San Francis reprit le match tambour battant. Timothy Vance de la New Pie envoya le ballon en touche. Bob Denver demanda à faire la touche à la place de Ted Carter. Il adressa une très longue touche. Paul Diamond, excellent dans le jeu aérien, sauta mais Olivier le contra tête contre tête. Arthur Foster fut battu à la réception de la balle par Johnny Maon qui profita d'un Olivier à terre pour ouvrir le score. San Francis se voyait déjà gagner le match après ce but mais Olivier leur répondit que rien n'était encore jouer ...

Commander

Commentaires