9.- Une attaque de choc

Vidéo

Résumé

Le duo d'attaque Olivier Atton - Ben Becker tenta le tout pour le tout afin d'égaliser mais Thomas Price était toujours aussi redoutable. Les Naughty Boys et la York Town étaient étonnés de voir les deux équipes ayant encore des ressources physiques malgré la fatigue des prolongations.

Contrairement à la fin de la seconde période, la San Francis ne se contenta pas de gérer son but d'avance. Les partenaires de Thomas Price continuèrent d'attaquer et leurs initiatives faillirent bien être récompensées par Paul Diamond qui pensait avoir marqué mais c'était sans compter sur un sauvetage miraculeux de Ben Becker devant sa ligne !

William Becker, le père de Ben Becker, fut surpris d'entendre tout ce bruit en passant devant le stade. Il décida d'aller y jeta un oeil. Il ne fut pas étonné de voir son fils sur le terrain. Thomas Price devait maintenant se méfier de deux joueurs : il ne savait pas si il fallait s'attendre à une frappe tout en puissance d'Atton ou un tir tout en finesse de Becker.

Après avoir éliminé tous les adversaires, les deux joueurs de la New Pie se firent des passes entre eux au point que Thomas ne savait pas où donner de la tête. Ben Becker d'une tête plongeante devança la sortie du gardien de San Francis et redonna le ballon à Atton, seul face aux cages vides. Atton égalisa de la tête.

Thomas Price réagit positivement malgré le but. Il ne cria pas sur ses défenseurs, les encourageant plutôt à aller chercher la victoire durant les dernières secondes. Pendant celles-ci, les deux formations se prirent tour à tour le ballon à de multiples reprises. Chacune luttaient pour la possession du ballon. Le règlement du tournoi prévoyait que deux équipes à égalité à la fin des prolongations seraient déclarées victorieuses. La dernière occasion du match fut à mettre au crédit de la New Pie.

Après un long centre de Ben Becker pour Olivier Atton, ce dernier sauta pour prendre le ballon de la tête mais Thomas Price en fit de même. Les deux joueurs touchèrent le ballon qui tapa le poteau pour la troisième fois ! L'arbitre siffla la fin du match sur le score de 2 à 2. C'était la première fois dans l'histoire du tournoi qu'aucune équipe ne parvenait à s'imposer.

A la fin de la rencontre, Olivier et Thomas se serrèrent amicalement la main en se félicitant. Les deux garçons avaient du respect l'un pour l'autre. Courageux sur le terrain, le reste des joueurs de la New Pie sentirent les courbatures après le coup de sifflet final. Les joueurs de la San Francis les félicitèrent. Tout le monde se serra la main sous les applaudissements du public, fier d'avoir assisté à un tel match de qualité. Olivier alla remercier ses supporters et plus particulièrement le groupe de Patty.

Commander

Commentaires